Première de deux parties, le lundi le 14 septembre dernier était de passage à Rimouski M. Serge Lemieux pour donner une conférence faisant partie de sa tournée « Les rendez-vous ESSOR ».

Innover, tout simplement

Avant d’entamer mon résumé sur cette conférence, laissez-moi le plaisir de vous présenter cet homme d’affaire d’expérience. M. Lemieux est devenue conférencier pour les entreprises du Québec. Il était auparavant Vice-Président de la division des journaux régionaux de TC Média pendant plusieurs années. Son succès à ce poste l’a poussé à le partager à tous les chefs d’entreprises du Québec. Grâce à un partenariat avec la Jeune Chambre de Rimouski, j’ai assisté à sa conférence qui porte sur l’innovation, tout simplement.

Mon but n’est pas de vous décrire l’entièreté de la conférence. Pour en avoir les détails complets, il faut y assister ! Tout au long de la présentation, Serge nous expliquer quelle mentalité à avoir face à l’innovation. De ce fait, plusieurs considèrent l’innovation comme quelque chose de compliqué, épeurant, avoir des coûts élevés et certains diraient même ne pas savoir par où commencer. Selon des statistiques, le Québec est en chute libre face au % d’innovation :

Proportion d’entreprises qui ont innové entre 2007 et 2009 et entre 2010 et 2012 ,Québec, Ontario et Canada.

Proportion d’entreprises qui ont innnové entre 2007 et 2009 et entre 2010 et 2012, Québec, Ontario et Canada

Vous pouvez vous procurer le document complet en téléchargeant le sti-bref-201403.PDF (896 ko) produit par l’Institut de la statistique du Québec.

[callAdscence_468x60]

Comment « innover » dans son entreprise

Serge nous rappelle que le consommateur « se fou » comment vous investissez en marketing, en recherche ou même en publicités. Il doit simplement penser à vous lorsqu’il doit combler un besoin. Vous devez être le « Top of mind » de votre secteur d’activité. La meilleure façon d’être parmi les premiers passe par votre capacité à innover.

L’innovation ne se fait pas seule. Retenez toujours cette phrase. En tant que chef d’entreprise, votre devoir est de piloter le processus d’innovation avec votre équipe. Le but ultime est de faire en sorte que l’innovation provienne de toute l’équipe et non seulement de vous. Steve Jobs n’a pas tout inventé les appareils Apple seul. Il était le capitaine d’une grande équipe guidée par la même vision.

L’innovation se fait sans cesse. Vous ne pouvez pas la confier au hasard et attendre que quelque chose vous tombe du ciel. Ça doit devenir naturel d’innover dans votre entreprise. Développez une culture d’innovation autour de vous et de votre entreprise.

Afin de garder votre culture d’innovation active, mobilisez les troupes en organisant des événements clés dans un calendrier et prenez engagement avec toute l’équipe. Ce processus doit être amusant et important en même temps. Impliquez vos employés, votre personnel de gestion, vos clients et mêmes vos fournisseurs. Ils ont probablement des idées qui vous permettront d’innover.

Retenez toujours une chose : Vous êtes le pilote du processus d’innovation et vous seul prenez les décisions finales sur les suggestions de votre équipe. En gros, installez dans le cerveau des gens autours de vous le goût à l’innovation. Stimulez leurs imaginations.

« Préférez les actions chaotiques à l’inaction ordonnée. »

Pour résumer ce texte, gardez en tête ces trois règles de base lors de processus d’innovation.

  1. Impliquez les autres
  2. Motivez les troupes
  3. Assurez la récurrence

Et n’oubliez surtout pas que vous devez agir en tant que pilote ou capitaine de ce processus. Communiquez votre vision et votre équipe se chargera de vous apporter des idées.

Dans la deuxième partie de mon appréciation de la conférence de Serge Lemieux, je vous en dirai davantage sur ses 10 commandements de l’innovation. Entre-temps, si vous voulez en apprendre plus sur M. Lemieux et ses activités, visitez son site Internet au www.sergelemieux.ca.

Je vous laisse sur la même citation dont la conférence a été bouclée et je vous revois à la deuxième partie !

« Innover, c’est partager », Louis Garneau

Author