Category

Études de cas

Category

Les 7 pires habitudes financières des jeunes adultes et comment les réparer

Les jeunes adultes d’aujourd’hui ne sont pas toujours prudent avec leur argent, mais ils devraient l’être davantage. J’ai fais quelques recherches et je me suis moi-même interrogé pour vous sortir les sept pires habitudes financières. Je vous dirai aussi comment les améliorer.

Les 7 pires habitudes financières des jeunes adultes et comment les réparer

1. Ne pas faire assez d’économies ou ne pas économiser tout court.

Il y a une différence entre savoir que vous devez économiser et économiser pour de vrai. Selon des études Américaines, elles démontrent qu’environ 20% des jeunes adultes n’ont pas encore commencés à économiser tandis que 69% de ceux qui en font, ont moins de 5000$ dans leurs épargnes.

Lorsque l’on parle d’économiser, nous pouvons nous tourner vers des comptes d’épargne libre d’impôt (CELI) si la personne est âgée de plus de 18 ans ou vers un régime enregistré d’épargne-retraite (REER) afin de bien débuter.

Envie d’ouvrir votre premier compte CELI? Avec Tangerine, non seulement ils ont de bons taux d’intérêts, mais en déposant votre premier 100$, ils vont déposer un montant 25$ supplémentaire. Si c’est quelque chose qui vous intéresse et que vous y voyez un réel potentiel, débutez maintenant en cliquant ici.

Vous pouvez contribuer à vos épargnes en automatisant vos dépôts à chaque paie. Vous économiserez donc sans même le savoir.

2. Dépenser inutilement de l’argent sur du court-terme.

Ce point est probablement la petite bête noire de tout le monde. Lorsque je demande à mes collèges et amis qu’elles sont leurs pires habitudes financières, je me fais souvent répondre de dépenses pour les sorties en villes (bars, restaurants, etc.) avec le voyage de retour en taxi en supplément. D’autres vont aussi me dire qu’ils achètent régulièrement un café de luxe le matin ou qu’ils prennent du « take-out » à chaque midi.

Ici, la modération est la clé pour une prospérité financière. Il n’y a pas de problème à se payer ces genres d’activités lorsque vous en avez les moyens. Si vous avez l’impression d’être un peu serré, vous pourriez commencer à utiliser quelques alternatives :

  1. Prendre une consommation avant de sortir en ville. Vous sauverez déjà pratiquement dix dollars par sortie.
  2. Désignez un chauffeur pour la soirée en alternant à chaque fois. En groupe, vous sauverez quelques dollars.
  3. Préparez-vous des repas le soir. Vous sauverez sur le long terme.

Rappelez-vous de ceci : La consommation à court-terme ne rend personne plus riche.

[callAdscence_468x60]

3. Utiliser trop souvent sa carte de crédit pour régler des factures et faire les achats quotidiens.

Nous sommes dans l’aire du « prenez maintenant et payez plus tard ». Plusieurs jeunes adultes utilisent leur carte de crédit pour payer les achats courants et pour régler les factures. Seulement utiliser sa carte de crédit n’est pas une mauvaise chose, mais ça ne devrait pas en devenir une habitude. Vous allez être conditionné à dépenser plus que vous en avez réellement.

Si vous êtes dans une situation où que vous arrivez toujours « juste » lorsque vient le temps de rembourser le solde de votre carte de crédit à chaque mois, il sera probablement le temps de restructurer votre budget ou même vous en créer un.

4. Ne pas gérer quotidiennement ses dépenses.

Le fait de ne pas être au courant de ses dépenses quotidiennement sauf le mercredi soir est un problème majeur.

« Certains jeunes admettent ne pas vérifier combien ils ont dans leur compte de banque pendant des jours voir même des semaines, vivant ainsi dans le néant financier en espérant que le terminal ne n’affiche pas fonds insuffisants à la prochaine transaction. »

Faire et opérer un budget n’est pas chose simple, je dois l’admettre, mais il existe plusieurs outils et ressources sur Internet pour vous permettre d’y arriver. Vous pouvez par exemple, vous procurer le livre de Tiffany The Budgetnista Aliche, The One Week Budget: Learn to Create Your Money Management System in 7 Days or Less!.

De plus, une autre façon simple de débuter un budget et de faire des économies est d’y aller avec la technique du « Power Trio » qui consiste à diviser le budget en trois grandes sections : les dépenses obligatoires, les loisirs et le long-terme. Vous pourrez trouver plus d’information sur le Power Trio en faisant des recherches sur Internet. Je vais aussi écrire un article sur cette technique prochainement.

5. Ne pas investir ou faire des investissements trop risqués.

Selon un rapport publié par « UBS Investor Watch », les jeunes dans la vingtaine d’aujourd’hui sont financièrement plus conservateurs que ceux nés après la grande dépression.  Seulement 28% des jeunes considèrent l’investissement à long terme comme chemin vers le succès.

Dans le cas contraire, prendre trop de risques en investissement peut-être à double tranchant. Certes, vous pouvez faire de gros gains en capital avec un risque élevé, mais les données recueillies par l’application Openfilio démontre que les investisseurs de 25 ans et moins prennent le plus de risque, mais reçoivent jusqu’à trois fois moins en retour que les personnes plus âgés qui investissent avec un faible risque.

L’investissement risqué et à court-terme va complètement à l’opposition du géant Warren Buffett qui recommande de faire des investissements de fond indiciel en majorité et un peu en court-terme.

« Je ne cherche pas à sauter par-dessus des barres de 2 mètres de haut.
 Je cherche des barres de 30 cm que je peux enjamber. – Citations de Warren Buffett »

6. Se tourner trop souvent sur le support financier de nos parents.

Vos parents vous aiment bien, mais ça ne veut pas nécessairement dire qu’ils veulent vous supporter financièrement toute votre vie. Plus d’un jeune sur deux âgés entre 18 et 25 ans affirment encore recevoir de l’aide parentale que ce soit pour payer le loyer, la voiture, le cellulaire, l’épicerie, etc. Même que 20% des 26-34 ans reçoivent encore de l’aide des parents.

Il est important de se trouver un emploi ou tout simplement démarrer sa propre entreprise et commencer à générer des revenus. Une fois cette étape-ci passée, établissez-vous un budget et commencez à couper les liens financiers petit à petit. Vous vous sentirez plus indépendant et vos parents pourront souffler un peu.

7. Se faire influencer par les amis et les proches.

Les amis, c’est souvent une communauté unie. Les décisions à prendre telles que où habiter, quoi porter, où manger et quoi acheter sont souvent prisent en groupe. Un sondage a conclue que 78% des adultes de 25 à 34 ans utilisent les habitudes financières des autres pour établir leur propre profil financier.

Ce n’est pas parce que votre ami(e) peut s’acheter le tout dernier iPhone et se payer une nouvelle voiture une coche au-dessus de la moyenne que vous pouvez faire pareil. Nous avons toutes et tous un passé et un historique financier différent. Probablement que cet ami(e) a moins de dettes que vous, il ou elle gagne probablement 1,5 à 2 fois votre salaire annuel. Sa liberté financière est donc plus grande.

N’oubliez surtout pas le point #2 concernant les dépenses à court-terme. Établissez des budgets communs avant d’entreprendre une sortie entres amis et respectez ce budget.


En conclusion, afin d’avoir une situation et un bilan financier de béton, je vous recommande de faire attention à vos dépenses et assurez-vous de maîtriser les principes de base de l’économie et de l’investissement. Vous serrez à un tout autre niveau dans quelques années.

Et vous, qu’elles sont vos mauvaises habitudes et comment les réglez-vous? J’aimerais vous entendre là-dessus dans les commentaires au bas de la page.